Comment se protéger des orages en randonnée ?

Les orages peuvent être particulièrement dangereux dans la région Languedoc-Roussillon.
Ils sont réputés par leurs épisodes pluvieux d'une très grande intensité et surviennent régulièrement en fin de journée sur les massifs montagneux.
Les plus dangereux sont certainement les orages cévenoles qui comme leur nom l'indique s'abattent souvent à la fin de l'été, sur le massif sud du massif central.
En randonnée, lorsque vous risquez d'être pris par surprise par de tels phénomènes, deux danger sont à prendre très au sérieux : la montée des eaux et les impacts de foudre.
Plusieurs astuces sont donc à connaître pour éviter de vous mettre en danger dans ces circonstances.

Que faire pour les éviter ?

foudre Ces conseils de base sont bien évidemment les plus sûrs. Il n'est jamais très agréable de se retrouvé trempé en rase campagne sous un déluge de grêle et de feu.

  • Consulter la météo locale avant de partir.
  • Partir le plus tôt possible afin d'éviter les orages de fin d'après-midi.
  • Adapter (si possible) son parcours en fonction des refuges.
  • Modifier son parcours en évitant les sommets, crêtes , plateaux exposés...
  • Faire demi-tours si vous observez l'évolution d'un orage.
  • Ne pas s'obstiner et rester à l'abri si les risques sont trop importants.

Que faire sous un orage ?

foudre Comme il n'est pas rare, en rando, de se retrouver dans de telles situations, mieux vaut connaître tous les trucs pour ne pas risquer la catastrophe.
Beaucoup d'accidents de randonnée sont le résultat d'une mauvaise gestion de ce type d’événement climatique.
Le plus dangereux n'est pas la foudre mais tout simplement la chute qui est la principale cause d'accident.
Il est par exemple très risqué de chercher un raccourci dans les zones montagneuses sans connaître le secteur ou encore, de faire une mauvaise chute en glissant tout simplement sur une pierre.
La meilleure des choses à faire est donc de rester calme !


Pour votre sécurité observez les règles suivantes :

foudre
  • Ne pas rester groupé en s'éloignant d'environ 30m afin d'éviter les foudroiements multiples et indirects .
  • S'éloigner d'environ 100m des cours d'eau qui sont fortement conductibles.
  • Déposer à environ 30m, les objets métalliques qui ne peuvent pas être rangés dans le sac (bâtons, mousquetons, boucles...).
  • Éviter les lieux exposés tels que les sommets, crêtes , plateaux...
  • Un grand classique: ne pas s'abriter sous un arbre isolé.
  • Rechercher un abri, un sous-bois ou une dépression sans paniquer.
  • Garder son sang froid et attendre que l'orage passe.
  • Éviter le contact avec les eaux de ruissellement.
  • Limiter au maximum les contacts avec le sol en se recroquevillant sur son sac et en gardant les mains sur les genoux.
  • Eviter de bivouaquer vers un cours d'eau ou dans le fond d'une dépression. La montée des eaux pourrait vous surprendre.