Randonner avec son chien... Tout ce qu'il faut savoir !

Quel bonheur de partager ces moments de liberté et de complicité avec son loulou !
La randonnée était certainement l'une des activités préférées de mon labrador. Les grands espaces sans contraintes, des marcheurs sympathiques, des ruisseaux ou des lacs pour s'y plonger sans réfléchir...Tous ces ingrédients contribuaient sans aucun doute à la bonne santé de mon cher Léon.

La suite...

Quels sont les dangers qui menacent votre chien ?

Les eaux stagnantes

feu

Les flaques et les mares peuvent contenir la Leptospirose :

Cette maladie bactérienne qui atteint principalement les chiens, peut se transmettre à l'homme et parfois à d'autres animaux. Elle peut être très grave et il est donc indispensable de prendre des précautions pour la santé de votre chien, mais aussi pour la votre !

La vaccination est une solution mais l'idéal consiste surtout d’empêcher votre chien de boire des eaux douteuses.


Les Tiques

feu

Elles peuvent être redoutables et fatales en cas de transmission de la piroplasmose :

Cette maladie est due à un parasite transmis par les tiques, qui détruit les globules rouges. Le traitement est efficace à condition d'être mis en place à temps, mais les complications peuvent être graves.

Un traitement adapté et régulier protège votre animal. Après chaque randonnée, il est vivement conseillé de passer au crible la fourrure pour enlever les éventuels parasites au plus vite.


Les chenilles processionnaires

feu

Extrêmement dangereuses, elles provoquent de nombreux dégâts.
Ces chenilles, très fréquentes dans la pinède, descendent des pins et opèrent de longues processions à la fin de l'hiver.

Munies de poils urticants, elles n'hésitent pas à les libérer dans l'air en cas de stress.
Une fois inhalés ou reniflés, ces poils provoquent d’importantes inflammations pouvant aller jusqu'à la nécrose de la langue.
Des lésions irréversibles aux yeux peuvent également subvenir suite à une exposition avec cet insect nuisible.

Le seul bon conseil est d'éviter au maximum les pinèdes où vous risquez de faire cette mauvaise rencontre. En cas de symptômes (gonflement de la langue, écoulement de bave anormal), il est urgent de se rendre au plus vite à la clinique vétérinaire la plus proche.


Les blessures aux pattes

feu

Elles sont fréquentes et très douloureuses si vous n'y prenez pas garde!

Elles résultent souvent de la nature abrasive ou coupante de certaines roches. Les terrains granitiques ou Karstiques (calcaires) impliquent de préparer les pattes de votre chien, plusieurs jours à l'avance, à l'aide d'une lotion tannante. Les coussinets plantaires seront ainsi renforcés et permettront à votre chien de marcher sans risque sur des terrains très caillouteux.

Une autre solution est possible, il existe maintenant des chaussons spéciaux pour la randonnée équipée de semelles Vibram pour le confort de nos toutous. Non non, je ne plaisante pas, ceci est très sérieux !!!
La photo de droite en est un parfait exemple (chausson Ruffwear).


La déshydratation

feu

Elle est à prendre très au sérieux surtout pour les jeunes et vieux chiens.

Pensez à prendre une gamelle et suffisamment d'eau pour l'hydrater régulièrement surtout lorsqu'il fait chaud.

Pour savoir si votre chien est déshydraté, vous devez pincer légèrement sa peau. Si elle revient immédiatement à sa place initiale, votre chien n’est pas déshydraté.
Si le pli de peau persiste pendant quelques secondes, la déshydratation commence.
Dans le cas ou le pli de peau persiste plus longtemps ou ne disparaît pas sans intervention, votre animal est alors très déshydraté. A ce stade, la déshydratation est aussi marquée par des yeux plus enfoncés. L'urgence est alors caractérisée et implique de se rendre rapidement chez votre vétérinaire.


Les coups de chaleur

feu

La production d'un exercice intense par temps chaud peut s'avérer très dangereux pour votre chien.

En randonnée, votre compagnon qui n'arrête pas de faire des va et vient peut donc souffrir rapidement de la chaleur. Là aussi, faîtes des pauses fréquentes afin que chacun puisse se réhydrater, se reposer et reprendre son souffle (diminution de la fréquence halètement).

Les symptômes de l'hyperthermie se présentent par un halètement très marqué, une forte salivation ou une gueule qui mousse, des difficultés motrices et une baisse de la vigilance qui annoncent dans ce cas un œdème cérébral.

En cas de premiers signes, il faut chercher à mettre votre animal au frais sans le plonger dans de l'eau glacée (torrent, rivière). La température doit baisser sans choc thermique.
Essayez de le refroidir progressivement avant de vous rendre au plus vite chez un vétérinaire.

L'hyperthermie est une urgence vitale, elle doit être prise très au sérieux !

Les chiots et la rando

Leon

La randonnée est une activité à amener progressivement.Tous les efforts intenses ou trop longs sont particulièrement déconseillés aux chiots dont la croissance n'est pas terminée.
Il faut donc commencer tranquillement par des petites sorties et être très attentif aux signes de fatigue. Le chiot saura se faire comprendre lorsqu'il arrivera à la limite de ses capacités.
Il est donc inutile de trop lui en demander et préférable de respecter ses besoins et son bien être pour qu'en définitive, les virées avec vous, deviennent l'un de ses plus grands plaisirs.

Un autre facteur est très important !
Les vaccins doivent être bien assimilés par votre chien et cela nécessite du temps.
Lorsqu'il est petit, la vulnérabilité d'un chiot est relativement importante. Dans les premiers temps, il faut donc être très vigilant aux milieux à risques. L'exemple type est une mare d'eau stagnante ou la Leptospirose pourrait être fatale à votre petit bout.

Le meilleur conseil reste la patience. Lorsque votre chien sera adulte, vous pourrez en profiter pleinement et vivre de formidables aventures sur les sentiers de randonnée.